Le Directeur Général d’EDM S.A,BoubacarKéita,face à la presse : ‘’Nous travaillons à construire un réseau robuste pour faire face à la demande croissante ….’’

Le jeudi 30 mai 2019, le directeur général de l’EDM S.A,peu avant lacélébration de la Nuit du Destin, Boubacar Keita, a partagé un repas avec les présidents des organisations faitières de la presse et des journalistes au ‘’Magistic Palace’’.A ses convives, il a donné l’assuranceque son équipe estdéterminéeà faire face à l’urgence pour le bien-être des populations maliennes, conformément aux objectifs du projet de société du Président de la République.

La cérémonieétait inscrite dans le cadre de l’opérationrupturede jeûne pour une prise de contact entre la famille de la presse et le directeur général d’EDM S.A, 80 jours après sa nomination. Après la rupture et les séances de prières, M. Keita asaluéles différentsorganes de presse qui ont relayé les messages relatifs auxdifficultés et les contraintes objectives à l’origine des perturbationsconstatées et des désagréments suivis.

Une de ces contraintes, selon le Dg Boubacar Kéita, a été la météo‘’implacable cette annéeavec des piques de chaleur constamment au-dessus de 40°’’.A titre d’exemple, au-delà de 40° de chaleur,chaque degrésupplémentaire entraîne plusieursmégawatts de puissance de demande supplémentaire. « Je voulais au moinsvous parler dedélestages, puisqu’il ya quelquessemaines, je me suis exprimé en disant que le délestages étaient terminés à partir de ce jour.

Qu’est-ce que c’est qu’un délestage? Ledélestagedésigne dans le domaine de l’électricité, le fait de supprimermomentanément la fourniture de courantvolontairementà une partie de la population pour que d’autres puissentl’avoir. Ce délestage est à distinguer de ce qu’on appelle les incidents.Les incidents peuvent arriver pour plusieurs raisons lorsque la météo est extrême, quand il pleut beaucoup.En Europe, parfois quand il neige abondamment etc.

Mais la chaleur même est une source de perturbation pour les équipements électriques et d’autres types d’incidents peuvent arriver par exemple,lorsqu’un tronc d’arbre tombe sur nos lignes, ça créé des problèmes.Notre réseau au Mali, dont nous sommes entrain de travaillerà son amélioration, est un réseauvieillissant, nous avons certains équipementsquiont 40 ans parfois d’existence, nos électriciens travaillent parfois nuit et jouràréparer certains de ces équipements pour les fairefonctionner là où en Europe on les élimine tout simplement.Tout ça pour pouvoir permettre de fournirtoujours de l’électricitéavec nos moyens limités. Cette explication sur la gestion du réseau de distribution de l’électricité nous est apparue nécessaire à l’endroit des hommes et femmes de medias que vous êtes.Nous avons l’assurance qu’en donnant la bonne information à lapresse, nos abonnés larecevrontpar vos canaux les plus appropriés », a-t-il souligné.

Toutefois, il s’est dit conscient que la plus honnête des explications n’arrête pas complètement la frustration des opérateurs économiques dont l’activité a étéarrêtéede temps en temps par manque d’électricitéet les conséquences que cela peut avoir sur les commoditésde la vie courantedes populations.Et d’ajouter que «les uns et les autres peuventêtresûrs de notre engagement et de notre détermination dans le cadrede la mission à nous confier,que nous nous battront à faire face à l’urgence mais aussi àtravailler à construire un réseauchaque jour un peu plus robuste en terme de capacité pour faireface à la demande croissante du Mali qui est plus de 10% par an ».

En somme, le patron d’EDM S.A a souhaitéque la relation EDM et médias ne se limite plus à des périodes de crise mais à des rencontrespériodiques afin de mieux leurs faire comprendre les efforts de développement de l’extension du réseau conformément au projet de société du Président de la République et les orientations du ministre de l’Energie et de l’Eau et de nos conseil d’administration.

La projection vidéo sur la vie de la société, les séances de prières et de bénédictions pour un Mali stable ont été les temps-forts de la cérémonie.

Bintou Diarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *